Quels facteurs prendre en compte pour un four encastrable ?

L’achat d’un nouveau four pour votre nouvelle cuisine peut être très déroutant ! Il y a tant de facteurs à prendre en compte et tant de types de four. Cet article a été élaboré pour vous aider à prendre en compte tous les facteurs clés à prendre en compte lors de l’achat d’un four encastrable.

Une bonne capacité de cuisson

La capacité de cuisson est un critère important à considérer dans le choix de votre four encastrable. La plupart des fours traditionnels sont dotés de deux éléments chauffants statiques, soit sur le dessus et le dessous, soit sur les côtés. Ils conviennent parfaitement à la cuisson des plats au four, mais vous aurez besoin d’un four à chaleur tournante pour une cuisson parfaite sur toute la surface. Vous trouverez la cuisson à air pulsé dans la plupart des fours modernes, qui ne disposent pas d’éléments chauffants sur le dessus ou sur les côtés, mais d’un élément chauffant dans un compartiment séparé qui chauffe l’air. L’air chauffé est ensuite soufflé sur les aliments à l’aide du ventilateur. Vous devez regarder comment l’air circule dans le four, ce qui vous indiquera la régularité de la cuisson de vos aliments.

Une taille conforme à votre cuisine

Pour les fours encastrables, vous devez d’abord considérer très attentivement l’emplacement de votre four, qui sera le facteur important pour vos options. Avec un four encastrable, qui s’installe sous votre plan de travail, vous avez la possibilité d’opter pour un four unique de grande capacité ou pour deux petits fours en format double (généralement d’une hauteur d’environ 72 cm). Cependant, si vous décidez de placer votre four à la hauteur de la taille ou des épaules, vous pouvez avoir n’importe quel four qui vous plaira. Vous pouvez opter pour un ou plusieurs fours simples, ou pour un four double de grande taille (généralement environ 90 cm de haut). Tout dépend des plans de votre cuisine et de l’espace dont vous disposez dans votre nouvelle cuisine. Il est également important de considérer si vous devez laisser de l’espace pour d’autres accessoires, tels qu’une machine à café, un micro-ondes intégré ou un tiroir chauffant.

Une facilité à être nettoyé

Les fabricants de fours ont passé beaucoup de temps à trouver des moyens de nous faciliter la tâche. Le nettoyage d’un four est un travail sale et salissant, alors l’idée d’un four qui se nettoie tout seul est très tentante. Il existe plusieurs options sur le marché : le nettoyage pyrolytique, le revêtement catalytique, le nettoyage à la vapeur.

En effet, le programme de nettoyage pyrolytique chauffe le four à une incroyable température de 500°C, toute graisse ou huile résiduelle dans votre four est incinérée jusqu’à devenir croustillante. Une fois le four refroidi, il ne vous reste plus qu’à essuyer les cendres. Le système de revêtement catalytique quant à lui se trouve à l’arrière, sur les côtés et parfois sur le toit de votre four. Au lieu d’utiliser la chaleur pour éliminer les huiles et les graisses résiduelles, ces revêtements absorbent et décomposent progressivement les résidus, grâce à des produits chimiques spécialisés contenus dans les revêtements. Enfin, le système de nettoyage des fours à la vapeur est une option moins courante qui consiste à ajouter de l’eau qui crée ensuite de la vapeur pour détacher les graisses brûlées. Cependant, vous devrez quand même vous salir les mains et nettoyer toutes les surfaces à l’intérieur du four avec un chiffon humide. C’est à vous de faire le choix du système qui vous arrange.

Author: Pascal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.