Tiny house sur des fondations fixes ou sur une remorque ?

Faut-il construire votre tiny house sur des fondations fixes ou sur une remorque ?

 

Vous allez construire une tiny house, mais vous ne savez pas sur quelles fondations construire ? Une fondation fixe semble être une base plus solide, mais une remorque vous permettra de déplacer la tiny house une fois qu’elle est construite. Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque type de fondation ?

 

Le type de fondation le plus approprié varie selon les cas. Un certain nombre de facteurs différents détermineront le type de fondation le mieux adapté à votre projet de tiny house. 

Pour vous aider à réfléchir à certaines questions, examinez les questions préliminaires suivantes :

 

  • Comment comptez-vous utiliser votre tiny house ? Par exemple, sera-t-elle utilisée comme maison principale, bureau à domicile, une bibliothèque, un studio d’art ou simplement comme chambre séparée ?
  • Quel type de fondation la loi exige-t-elle ? Compte tenu de l’usage que vous comptez faire de votre maison, le code de la construction ou le PLU de votre région exige-t-il un type de fondation spécifique ?
  • Êtes-vous propriétaire ou locataire du terrain sur lequel la tiny house sera située ? Si vous en êtes propriétaire, voulez-vous avoir la possibilité d’enlever votre petite maison si vous vendez votre terrain ?
  • Le budget, l’état du sol et même le temps (y compris la ligne de gel) sont d’autres facteurs à prendre en considération. 

 

Étant donné la multitude de facteurs qui peuvent influencer le type de fondation le mieux adapté à un projet spécifique, il est utile de consulter les experts locaux en matière de tiny houses, y compris d’autres propriétaires et constructeurs de tiny houses, pour obtenir des informations importantes sur la construction dans votre région.

Avantages et inconvénients d’une fondation permanente

 

Les fondations permanentes se présentent sous plusieurs formes, notamment des dalles de béton, des semelles en béton (parfois avec un sous-sol ou un vide sanitaire), ou même des pilotis en bois ou en acier. 

 

Ces fondations peuvent avoir des formes et des tailles différentes et offrent au constructeur une grande souplesse de conception. D’autre part, l’utilisation d’une remorque limite la conception aux dimensions de la remorque, sans possibilité de sous-sol ou de vide sanitaire. L’unique alternative est d’utilisée une remorque agricole, ce qui permet de construire plus grand mais ne permet toujours pas d’avoir plus qu’un étage plus une mezzanine.

 

En plus de la flexibilité de conception, l’utilisation d’une fondation permanente permet les raccordements traditionnels aux services publics. Une petite maison sur roues sera raccordée à un véhicule ce qui complique le raccordement.

 

Un autre avantage d’une fondation permanente est qu’elle a plus de chances d’être approuvée pour un usage résidentiel. Les fondations permanentes sont plus susceptibles de résister à une catastrophe naturelle et ont généralement une durée de vie légèrement plus longue que les fondations temporaires.

 

Une fondation permanente présente également certains inconvénients. Tout d’abord, si vous décidez de déménager, vous ne pouvez pas emporter la tiny house avec vous, car elle sera attachée au terrain sur lequel elle est construite. Les fondations permanentes peuvent également être coûteuses. Le prix dépendra de l’ampleur des travaux d’excavation et de maçonnerie nécessaires.

 

En plus des coûts de construction, vous devrez peut-être acheter le terrain, ce qui peut coûter cher. Un propriétaire foncier peut vous laisser louer l’espace pour construire une tiny house permanente, mais cette solution est risquée car le propriétaire peut vendre la propriété à un moment donné ou vous obliger à quitter le terrain. Dans ce cas, vous risquez de perdre votre tiny house.

 

Avantages et inconvénients d’une tiny house sur remorque 

 

Le principal avantage de la construction sur une remorque de tiny house est la mobilité. Si vous voulez la déplacer, une tiny house sur roues peut être déplacée. Mais n’oubliez pas qu’il n’est pas aussi facile de déplacer une tiny house que d’accrocher une petite remorque utilitaire pour se rendre rapidement à la décharge. Il faudra débrancher les raccordements services publics (eau et électricité notamment) et sécuriser les éléments extérieurs et intérieurs pour assurer la sécurité du transport. Et selon la taille de la tiny house et de la remorque, des permis de conduire et des véhicules spéciaux peuvent être nécessaires.

 

Un autre avantage de la construction sur une remorque est qu’une tiny house sur roues ne sera pas soumise à un code de construction. En effet, elle n’est pas considérée légalement comme une habitation. Bien que cela puisse vous aider à passer inaperçu, cela ne rend pas nécessairement votre tiny house légale. Sa légalité dépend également de l’accord de la commune sur laquelle vous vous installé.

 

De nombreux règlements exigent toujours un permis pour certaines utilisations. Par exemple, une habitation résidentielle peut devoir avoir une certaine superficie minimale pour être autorisée. En revanche, un studio d’art personnel peut ne pas avoir besoin de permis en vertu de la législation applicable. Dans ce cas, il peut être avantageux de construire sur une remorque pour éviter d’avoir à obtenir un permis de construire. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est important de connaître l’usage que vous comptez faire de la tiny avant de la construire.

 

Si certains peuvent considérer que la zone d’ombre juridique des tiny houses sur roues est une bonne chose, pour ceux qui ne veulent pas enfreindre la loi (ou s’engager dans un acte de désobéissance civile, selon votre point de vue), elle peut être un inconvénient. Pour beaucoup, la menace d’une mesure d’application du code peut ne pas justifier le risque.

 

Une tiny house sur roues est susceptible d’être considérée comme une caravane. Dans certains endroits, vous pouvez camper dans ce type de véhicule de plaisance, mais même dans ce cas, le nombre de nuits dans lesquelles il est possible de dormir peut être limité. 

 

En outre, certaines communes peuvent exiger que tout véhicule de plaisance utilisé pour camper ou dormir soit certifié (cas très rare). Cela signifie que la tiny house devra être construite selon les normes en vigueur, puis inspectée pour en vérifier la conformité (beaucoup de tracas pour rien, si cela vous arrive, changez de commune…)

 

Un autre inconvénient concerne les options de conception. Bien que le type et la taille de la remorque puissent varier, en général, une tiny house construite sur une remorque sera construite de manière à pouvoir être légalement tractée sur une autoroute sans permis de circulation spécial. Cela limite donc la taille de la remorque, et donc de la tiny house (même si la taille est finalement moins contraignante que le poids). L’autre alternative comme énoncée plus haut est de construire sa tiny house sur une remorque agricole (plusieurs arguments ici), il faudra alors la faire tracter par un tracteur, mais cela est souvent facile à trouver dans nos belles campagnes.

 

Author: Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *